Stérée pourpre
Chondrostereum purpureum (Pers.) Pouzar 1959

Croûte ferme résupinée ou réfléchie venant sur bois tombé essentiellement de feuillus, plus rarement de résineux, sur tranches de coupe de troncs, sur arbres moribonds encore debouts.
Assez fréquent

en colonie serrée ; hyménium brun pourpre avec marge violette pâle

chapeau hirsute brun foncé

vieux champignons

plaque juvénile à marge ouatée

spores elliptiques à contenu granuleux de 7-8 x 2.5-3.5 microns