Polypore de l'aulne
Inonotus radiatus (Sowerby) P. Karst. 1881

Colonise surtout l'aulne (tronc mort encore debout, souche), et parfois le hêtre (certains auteurs séparent les fructifications sur hêtre en Inonotus nodulosus, alors qu'en microscopie rien ne les séparent nettement !), et plus rarement des résineux
Assez fréquent dans les ripisylves à aulnes, de fait dispersé (mais sûrement présent dans tous les départements) : combraille, monts de guéret, collines et vallée de la vienne, marge du périgord, bassin de brive, haut cantal, val d'allier, artense, tronçais, velay

P. Duboc

vieux champignons

forme souvent des masses à pores décurrents sur le support vertical, face argentée des pores

Inonotus nodulosus : forme à consoles (jeunes) de quelques centimètres bien individualisées

forme résupinée

face porée (2-4 pores/mm) devenant brune avec marge jaune

petites soies en crochet de 20 microns en moyenne

quelques soies droites de 50 microns maxi : ces soies se retrouvent aussi bien pour les fructifications sur aulne que sur hêtre

petites spores sub-globuleuses de 4-5 microns