Hymenochaete tabacina (Sowerby) Lév. 1846

Colonise en plaques les faces infères de troncs ou branches de divers feuillus : saule, charme, noisetier..
Peu signalé : bassin de gouzon, vallée et collines de la vienne, monts d'ambazac, marge du périgord, combrailles...; bocage et futaies bourbonnaises, sancy, cézallier, val d'allier

croûte résupinée couleur tabac rouille, dure, mat

marge claire, réfléchie

sur support vertical, forme de petit chapeau brun rouille feutré

petites spores fines de 5-6 x 1.5-2 microns

soie subulée en pointe un peu incrustée jusqu'à 80 microns