Byssocorticium atrovirens
(Fr.) Bondartsev & Singer ex Singer 1944

Croûte pelliculaire grise-bleutée de petite taille colonisant les bois pourrissant de feuillus forestiers (chêne, hêtre,...), la litière des feuilles mortes.
Peu fréquent mais probablement largement réparti dans tous les boisements de la zone : combrailles, haut val de cher, bassin de gouzon, tronçais, futaies bourbonnaises du sud
A noter qu'il existe une espèce jumelle Byssocorticium pulchrum qui ne se différencie que par une taille légèrement supérieure des spores (!),

P. Duboc

croûte fine et fragile bleu-gris

surface irrégulière, marge indéterminée, finement fimbriée

P. Duboc
P. Duboc
P. Duboc

hyphes teintées de gris bleu foncé, y compris dans le rouge congo

P. Duboc
aucune boucle sur les hyphes (basales moins larges que les hyphes de surface), ni aux basides
P. Duboc

minuscules spores globuleuses apiculées de 3-4 microns, à parois assez épaisses