Minioptère de Schreibers
Miniopterus schreibersi

Observable en erratisme dans le 03, 15, 63, 23, 87 mais ne se reproduit que dans le SO du 19 (imposante colonie de plusieurs milliers de femelles)
Hiberne et se reproduit dans des grottes ou à l'intérieur d'ouvrages d'art (piliers de ponts par ex.), en transit observable dans des caves, combles, mines...

nez court, petites oreilles, longs avant-bras (image MANDA)

s'agglutine en essaim souvent de plusieurs centaines d'individus