Massue atlantique
Macrogastra rolphii (Turton, 1826)

Fréquente surtout les rochers humides et moussus, les troncs tombés moussus en sous bois de feuillus humides, plutôt sur sol calcaire
Connu des coteaux calcaires de limagnes et bassin de brive, signalé aussi de vallée et collines de la vienne et gorges de la dordogne, haute marche, hauts plateaux creusois, xaintrie, marge du poitou et périgord, de la sioule (socle granitique !), bassin d'aurillac, cézallier (sur basalte)
coquille ovale oblongue <14mm à tours fortement striés