Crapaud calamite - Bufo calamita

Observable dans les 7 départements, mais de manière très irrégulière, semblant nettement moins fréquent en Limousin où il est très dispersé ; en Auvergne il apprécie plutôt les grandes vallées fluviales dans le 03 et le 63, les hauts plateaux du 63 et 15 jusqu'à plus de 1300m d'altitude.
Il recherche les zones humides à fonds sablonneux, les extractions de sables, les carrières, habitant aussi mares, ornières.. Actif de février à octobre avec population de masse en reproduction en avril-mai ; chant de mars à juin.
Identification : petit crapaud à courtes pattes, peau verruqueuse avec en principe ligne médiane dorsale jaune ; chant en trille puissante (souvent émis en coeur : enregistrement Jean Michel TEULIERE)

Chorale de Calamites

Adulte (image Laurent LEBOIS°

image Raphaël BUSSIERE

oeil élégamment irisé de lignes noires (image Raphaël BUSSIERE)

Dos marbré de vert et jaune pâle marqué d'une ligne dorsale pâle (image Laurent LEBOIS)

Juvénile (image Pascal DUBOC)

Minuscule juvénile (image Pascal DUBOC)

ponte en longs rubans à 2 rangs dans les flaques peu profondes (image Alexandre TEYNIE)

(image Alexandre TEYNIE)