Doradille des ânes
Asplenium onopteris L.

Signalé au début du siècle dernier en banlieue clermontoise, jamais revu depuis
A signaler que l'hybride Asplenium x ticinense entre A. adianthm-nigrum et A. onopteris a été signalé dans les années 90 en limagne clermontoise ce qui peut laisser augurer de la présence encore possible de la Doraille des ânes (identification certaine grâce à la microscopie)