Barbastelle
Barbastella barbastellus

Observable dans les 7 départements
Hiberne en gîte souterrain bien visible posée sur un rebord ou cachée dans des fissures : mines, galeries, ponts, grottes ; reproduction en biotope "boisé" type fissure de poutre, entre des linteaux de bois, écorce soulevée, derrière des volets
Assez fréquemment notée lors des comptages hivernaux souterrains, pas frileuse

très uniformément sombre : pelage et peau

grandes oreilles se touchant au milieu du front par leur base

oreilles souvent parasitée par de minuscules tiques oranges